TARSANA ترسانة

Les avions français n'ont pas participé à l'agression sur la Syrie.

Les avions français n'ont pas participé à l'agression sur la Syrie.

Bien que le Ministère de la Défense Français ait déclaré avoir tiré une salve d'une douzaines de missiles et que ses avions sont rentré tous sains et saufs, le Ministère de Défense Russe a quant à lui évoqué qu'il n'a pas noté de participation d'avion français.

La coalition qui a mené ce raid ultra-soft, comprenait sept membres qui se sont attribué chacun un rôle spécifique. Les saoudiens ont financé cette campagne à hauteur de quatre milliards, Ankara et Tel-Aviv faisaient parti des plus enthousiastes et ont manifesté leur soutien politique. Le Qatar fournissait le point de départ pour les F-15 américains. Alors que la frappe devait être menée par le trio franco-anglo-américain.

Les Tornado anglais qui ont attaqué depuis l'ouest, ont violé l'espace aérien libanais en lançant leurs missiles par dessus des montagnes du Liban, depuis leur position en Méditerranée orientale.

Les américains eux, ont lancé leur attaque depuis l'Est, depuis le Qatar et en violant l'espace aérien irakien.

En tout 110 missiles ont été tiré, 72 ont été interceptés. Quatre vieux bâtiments divers ont été touchés, causant ...5 blessés. 2 bases aériennes visées, la première avec 12 missiles qui ont été tous interceptés et la deuxième avec 7 missiles également détruits. Ces bases aériennes sont restées donc actives sans perturbation.

Ce taux élevé de succès de la défense aérienne syrienne approchant du 70%, n'est pas une propagande russe vantant la qualité de ses systèmes. Pour s'en convaincre , il suffit de noter les remontrances et plaintes d’Israël, qui a signalé sa déception du résultat de cette opération. Pareil pour l'Arabie Saoudite, qui a payé cher ces missiles et vu ces milliards gaspillés pour des frappes qui ont soulevé moins de poussière que le vent Khamsine qui traverse chaque année la Syrie.

Le membre qui a causé le plus de polémiques à cause de son implication dans cette agression sans légitimité et sans mandat, est sûrement la France qui a finalement bafoué le droit international, pour un résultat risible. Évidement que ses Rafale ou Mirage sont rentré indemnes, vu qu'ils n'ont pas participé au raid. Peut-être qu'elle a tirée ses 12 missiles depuis ses frégates en mer.

Toutes ces déclarations et cette mascarade pour en finir là. Car il faut reconnaître qu'en dépit des gesticulations de Donald Trump, des menaces de Paris et de la déclaration de John Bolton clamant haut et fort que cette frappe ne sera pas symbolique ou d'apparat et qu'elle fera mal, il faut reconnaître qu'on a surtout assisté à...pas grand chose en fait.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article