TARSANA ترسانة

Le president iranien n'a pas peur des mots

Le président de l'Iran, dur ou inconscient ?

Missile ballistique iranien. Il est inscrit dessous : Les USA ne peuvent rien faire.

La formule du président Ahmad-dine Najad,a choqué beaucoup de monde lors d'un discours prononcé publiquement.

Israël doit être enrayé de la carte. Même si cette déclaration  n'est pas d'un genre nouveau en Iran, cette fois elle est percutante. En effet, personne ignore que l'Iran est dans le viseur américain. Le régime iranien est tout à fait conscient des menaces américaines dûes aux activités nucléaires, à une volonté de vengeance contre les Khomeynistes et bien sûre pour des raisons énergético-économiques. Pour cette raison, il parraissait plus probable que Téhéran adoucisse sa position ou du moins son discours, mais cette réplique prononcée par le chef de l'état démontre le contraire.

Les médiats ont diffusé cette déclaration et le gouvernement israélien a vite saisi l'occasion de se poser en victime et de souligner la conséquense d'un potentiel nucléaire aux mains d'un ultra conservateur iranien.

Pourquoi le nouveau président iranien hausse le ton ? Avant même d'être élu, il a été catalogué comme un extremiste endurci.

Il est courrant d'employer ce genre de rétorique pour séduire les foules et les masses, sauf que dans la situation actuelle le climat ne s'y prête pas.

Est ce une menace à peine voilé ?

Est ce une façon de dire au club occidental, qu'il hasardeux de prendre des mesures répressifs à l'égard de Téheran, car elle n'hésiterait pas à frapper Tel-Aviv en represaille à fin de généraliser le conflit et d'embraser la région toute entière ?

M. Ali Shamkhani le responsable des questions de la défense iranienne, avait affirmé dans passé récent, que les frappes préventives ne sont pas l'appanages des américains seulement et que les Pasdarans pourraient y avoir recours également.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article