TARSANA ترسانة

Israël craint surtout les missiles

Les missiles balistiques syriens, et iraniens représentent  la plus grande menace pour Israël !

Le potentiel de frappe balistique de la Syrie est impressionnant !

 

La Syrie a développé un nouveau missile sol-sol en collaboration avec la Corée du Nord, ce qui va accroitre la crédibilité de sa dissuasion stratégique.Le SHAHAB 3 iranien peut franchir plus de 1300 km et frapper Israël.

 

Ce nouveau missile basé sur la conception d’un Scud B, a été remodelé pour atteindre une précision décamétrique ou peut être même métrique.

 

Ce vecteur baptisé SCUD-6, peut certainement emporter des têtes NBC.

 

L’armée syrienne possède déjà un parc impressionnant de missiles balistiques, de portés variantes et de provenance diverse, mais le SCUD-6 est le premier à avoir cette précision de frappe.

 

Il n’est pas rare que le ministère de la défense israélienne, exagère le potentiel offensif de ses ennemies pour obtenir un plus grand budget et plus de moyen de la part du gouvernement.  Mais il semblerait que cette fois, les craintes israéliennes soient fondées.

 

L’armée de l’air israélienne s’entraîne depuis des mois à une éventuelle frappe sur les infrastructures nucléaires iraniennes, mais une telle attaque sur le sol iranien engendrera une riposte massive et des représailles à tous les niveaux. Tsahal s’y attend, c’est pourquoi il a développé des missiles anti-missiles inspirés du Patriot.

 

Les batteries de défense de l’état hébreu, pourront peut être intercepter les fameux Shahab 3 lancés depuis l’Iran, mais il sera moins aisé d’intercepter les Scud 6 lancés depuis la Syrie et encore moins les missiles Zelzal 3 lancés depuis le Liban par le Hezbollah.

Pour cette raison l’armée sioniste n’a pas cessé de suivre les progrès de Damas en matière balistique et de surveiller récemment tous les essais de tir expérimentale

 

Le plus inquiétant pour Tel-Aviv, est de constater que Damas pourra s’en prendre au centrale nucléaire israélienne de Dymona dans le désert du Néguev et ce grâce à la nouvelle génération de guidage. C’est pour éviter ce genre de scénario que le gouvernement de Sharon, a tous fait pour bloquer une vente de missiles de croisière russes, Iskander E, réputé pour sa terrifiante précision, au régime syrien.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

un intervenant 27/01/2006 15:26

comme quoi la superiorité aérienne israelienne n'est pas absolue,car meme si Israël ne craint pas les aviations arabes voisines, sa principale inquiétude vient quand même du ciel.