TARSANA ترسانة

Sejil, le dernier missile balistique iranien

SejilSejil, le dernier missile balistique iranien,est une vraie évolution dans la dissuasion et la stratégie de représaille et de frappes réactives.+(VIDEO)

Ce missile à bi-étages est à carburant solide, contrairement au Shahab-3 mono-étage à carburant liquide, ce qui lui confère l'avantage d'une meilleure portée et de la souplesse de déploiment, il faut comprendre par là qu'un missile à carburant solide demande un temps de réactivité quatre à cinq fois moindre qu'un missile propulsé par la combustion d'un liquide.  Les missiles à carburant liquide ne peuvent pas être stoqués avec leur carburant car ce dernier est corrosif et peut donc endomager les réservoirs du missile. En plus, le carburant liquide présente le désavantage d'être instable à la manipulation et stoquable pour une durée plutôt limitée. Ajoutez à celà que ces liquides sont hautement toxiques, une raison pour laquelle on remplit les missiles à l'extérieur.


La chaine du déroulement du lancement s'en trouve forcément ralentie: Il faut entre le moment de la prise de décision, sortir les camions lanceur-érecteur depuis leurs bunkers cachées ou leurs bases de lancement jusqu'au pas de tir ou bases de lancement, accompagné en plus par leurs camions citerne d'alimentation, qui vont mettre des fois une heure et demie entière à leur faire le plein. Tout ceci alourdie la logistique et le dispositf plus vulnérable à la détection et l'élimination , que ce soit par des satellites qui fourniront la cible au missilede croisière, ou par un drone qui va alerter des avions d'attaque.

Maitriser la technologie des poudres pour un engin de deux étage ayant une portée de 2'000 à 2'400 km, n'est pas aussi aisé qu'on pourrait le penser, il faut disposer d'éléments découlant  d'une technologie de pointe et dépassant celle des fusées à propulsions liquide, tel que des vannes de réacteurs capable de résister à l'érosion puissante du jet de flammes, ou encore de moyen radiographique puissant pour l'analyse du grain du propulseur, souvent composé d'un mélange de poudre d'aluminium et de nitrate d'amonium.

Avec cette nouvelle génération de missile, des villes comme Vienne ou Varsovie et une bonne partie du sud de l'Europe, sont dorénavant dans le rayon d'action de la dissuasion iranienne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article