TARSANA ترسانة

Victoire militaire du Hezbollah sur Israel

  La Résistance Libanaise donne une nouvelle leçon à l'armée israélienne !

A peu près trois mois sont passés depuis la fin des combats, sans qu'un deuxième round tant attendu par les analystes et les concernés, n'aie lieu.

Est ce qu'on peut déduire du fait que cette trêve perdure encore que Israël a cette fois retenu la leçon et ne va plus recommencer une guerre aussi hasardeuse que celle là ?

Il est certain que Tel-Aviv ne restera pas sur une défaite militaire car il y a une doctrine en Israël qui suggère que la survie du pays dépend de sa suprémacie militaire. Or le Hezbollah a ébranlé la légende de la superriorité de Tsahal.

Mais l'option d'une 7ème guerre, (cette dernière guerre contre le Liban, a été baptisée la 6ème par ce dernier), est clairement hors des moyens d'Israël, vu que les contestations et les réclamations sont ont encore vives et que l'opinion publique a été choquée par la défaite humiliante de ses troupes ce qui a fait tombé des têtes au pouvoir, il sera étonnant de voir le gouvernement israélien proposer à son peuple un nouvel éssai de guerre pour erradiquer ses ennemies au Sud Liban

Il ne faut pas oublier que c'est la deuxième fois que l'état sioniste éssuie un échecs face au Hezbollah, comment alors les autorités israéliennes peuvent convaincre qui que ce soit,de la faisabilité de leur projet.

En outre du fait que Tsahal a echoué dans ses objectifs, les ripostes du Hezbollah sur Israël ont causé beaucoup de dégâts tant matériels que économiques mais l'impact le plus important a été moral et pychologique .

Personne n'aurait immaginé qu'une confrontation entre le Liban et Israël, aurait obligé la population de ce dernier à descendre aux abris :

Un million et demie d'israéliens ont été obligé de se mettre à l'abris pendant des semaines.

300000 ont dû se réfugier dans l'arrière pays .

5000 unités d'habitations ont été touchées par le bombardement de la Résistance Libanaise.

6000 blessés.

2 milliards de dollards en perte dûe au gel de l'activité économique, srutout le touristique et industrielle.

Les pertes militaires sont encore plus significatives:

100/150 soldats morts et des centaines de bléssés.

- 60 chars Merkava 2/3/4

- 6 hélicoptères de transport ou de combat

- 2 corvettes de types Saar 5.

-1 patrouilleur de type Saar 4.

Sans parler des centaines de vehicules, autres blindés et installations militaires endommagés.

Avec la fin du mythe de la superriorité militaire de l'état juif, c'est toute l'arrogance sioniste qui est secouée.

Alors il ne reste à Israël qu'à affaiblir le Liban de l'intérrieur en jouant sur la division des libanais, et il n'est pas difficiles d'immaginer comment Tel-Aviv comptera sur ses alliés à Beyrouth pour atteindre ses buts.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article