TARSANA ترسانة

L'iran teste Des missiles anti navires!

La marine iranienne a profité de ses manoeuvres pour éffectuer de nouveaux tests !L a Frégatte israélienne de la classe de Saar 4.

Ce n'est plus une surprise quand les iraniens procèdent à des grandes manoeuvres conjointes entre leurs trois armées, sauf que cette fois les manoeuvres ont coïncidé chronologiquement avec celles éxécutées par les Etat-Unis et 25 pays alliés et ceci dans la même région.Les contre mesures électronique ont réussi à dévier la trajectoire du premier missile qui a percuter un navire égyptien de pêche, mais le deuxième missile a réussi à frapper le navire sioniste.

Outre les considérations politiques de cet évènement, qui affichait très clairement un message de dissuasion de la part de l'Iran envers les Etats-Unis, le but de ces manoeuvres de grande envergure, étaient le test de nouveaux missiles .Le fleuron de la marine israélienne comptait tout un système de défense.

Ainsi cette opération à grande échelle baptisée "Grand Prophète 2" visait à tester sur un vrai terrain de guerre potentielle, toute une gamme de missiles et de systèmes d'armes.

En Iran il y a deux armée, l'une nationale et l'autre, c'est le corps des Pasdarans, commandée par le pouvoir spirituel de l'Ayatollah et chacune de ces deux armées possède sa propre marine ou aviation.

L'Armée de Terre appartenant au corps du Pasdarans ( Les Gardiens de la Révolution) , a procédé elle, au tir des fameux missiles Shehab 3 améliorés d'une portée de 2000 km, ainsi que d'autres missiles de la gamme de Fajr ou Zelzal...

La marine apartenant aussi au Pasdarans, a procédé quant à elle à des tirs de missiles anti navires, Surface/surface et sol/ surface pendant les manoeuvres maritimes.

Ces opérations ont été menées avec un succès totale et étaient impressionnantes car elles avaient pour but premier d'impressioner les voisins et les américains qui les suivaient de près.

Ces nouveaux missiles de la marine de fabrication locale ,sont évoqués avec des termes tres flatteurs par les sources officielles iraniennes, sont de dernière génération très difficiles à contrer car il disposent d'une signature thermique très faible et ont été durcis face aux contre mesures électroniques.

Il ne faut pas douter de la capacité ou du niveau de ces armes de facture nationale, car si l'Iran a livré des missiles C-801 de fabrication chinoise aux combattant du Hezbollah libanais, on pourrait en déduire que Teheran a encore mieux dans ses propres arsenaux.

Il ne faut pas oublier non plus que ces missiles ont été employés aves grand succès par la Résistance Libanaise et ont coulé des batiments de guerre Israéliens et pas n'importe lequel car il s'agissait du fleuron de la marine israélienne, la frégatte de classe Saar 5.le navire était équipé d'un large éventail d'armes offensives pour bombarder les côtes libanaises.53 marins et officiers servaient à bords du navire.

Il est également important de signaler que la République Islamique dispose également de missile de croisière qui ont en générale une trés bonne furtivitée et discrétion ainsi qu'une très grande précision.

donc il s'agit de bien mesurer le potentiel défensif mais surtout offensif des armées perses, pour ses voisins du Golfe avant que ceux ci n'encouragent une aventure américaine ou même israélienne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article