TARSANA ترسانة

Le Hezbollah viole le ciel d'Israël

 Israel n'est plus maître de son ciel ?

Le drone iranien ABABIL , dont peut-être les ingenieurs libanais se sont inspiré

On a assisté dernierement à un évènement sans précédent dans l'histoire du Proche-Orient. Un drone du Hezbollah a violé récemment l'espace aérien israélien, ce qui constitue une innovation.

Israél s'était toujours vanté d'avoir la suprématie aériene,alors voir un avion ennemie se moquer de ses radars et de ses défenses aérienes le 8 novembre, a choqué tous le monde en israel. Des têtes sont tombées.

Le plus affligent pour l'armée israéliene, est de ne pas avoir réussi à détécté ce drone et en tous cas de ne pas l'avoir intercepté.

Mais le pire pour les sionistes, c'est de constater que cet appareil a été concu et fabriqué au Liban, par les experts et techniciens du Hezbollah, ce qui démontre une capacité et un savoir faire ainsi qu'une certaine autonomie, jusqu'ici sous-éstimée et négligée.

La superiorité israéliene en l'air reste toute relative, des résistants libanais ont eu l'occasion d'abattre plusieurs avions ou hélicoptères israéliens au Liban en octobre 1986 et en 1997.

Dans le soucis de changer l'équation, le Hezbollah s'investit dans l'air.Avec le drone (Mirsad 1), c'est tout un programe qui est lancé.Il faut noter, que l'aviation israélienne n'a pas cessé de violer l'espace aérien libanais depuis la Libération. En lançant ce drone, le Hezbollah, affirme être prêt à défendre le Liban contre les attaques israéliennes tant terrestres qu'aériennes. Le drône a survolé le nord d'Israël pendant 20 minutes et n'a été détecté par les radars israéliens qu'après son retour au Liban ! Il peut, selon le secrétaire général du Hezbollah, être muni d'appareils photos ou chargé d'explosifs. Son autonomie le rend capable de survoler l'entièreté du territoire israélien. Ce survole a provoqué un choc au sein de l'armée israélienne ; il a également suscité des débats, parfois polémiques, dans les rangs des medias israéliens Selon un expert israélien, une confrontation militaire avec le Hezbollah pourrait engendrer des centaines de morts israéliens. Ainsi, Israël se voit de nouveau obligé de limiter ses attaques et ses incursions terrestres et aériennes contre le Liban.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article